Quelques lectures édifiantes pour l’été....

jeudi 6 juillet 2017
par  Webmestre FSU
popularité : 17%

Sans être des acharnés et le couteau toujours entre les dents, la FSU de l’ Indre vous soumet deux ouvrages du couple de sociologue Pinçon-Charlot.

Il n’est pas question ici de se mettre le moral dans les chaussettes mais bien de voir la situation de notre république sans naïveté et surtout sans angélisme.
C’est du brutal pour reprendre l’expression des tontons flingueurs.

paru en 2017 8€

« Le célèbre couple de sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot livre ici une dénonciation impitoyable de la complicité des gouvernements avec le destructeur Dieu Argent. Fidèles à leur méthode rigoureuse, ils démontrent, preuves à l’appui, comment l’argent s’est transformé en une arme de destruction massive aux mains d’une aristocratie de l’argent qui fraye intensément avec celle du pouvoir. À l’heure du « Fillongate », de la violence délirante de Trump, de l’arrogance de Marine Le Pen face à la justice, ou de la mondialisation du droit de polluer à coups de « crédits carbone », l’indignation sociologique des Pinçon-Charlot est indispensable. »

paru en 2013 12€

« Sur fond de crise, la casse sociale bat son plein : vies jetables et existences sacrifiées. Mais les licenciements boursiers ne sont que les manifestations les plus visibles d’un phénomène dont il faut prendre toute la mesure : nous vivons une phase d’intensification multiforme de la violence sociale.
Mêlant enquêtes, portraits vécus et données chiffrées, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot dressent le constat d’une grande agression sociale, d’un véritable pilonnage des classes populaires – un monde social fracassé, au bord de l’implosion.
Loin d’être l’œuvre d’un « adversaire sans visage », cette violence de classe, qui se marque dans les têtes et dans les corps, a ses agents, ses stratégies et ses lieux. Les dirigeants politiques y ont une part écrasante de responsabilité. Les renoncements récents doivent ainsi être replacés dans la longue histoire des petites et grandes trahisons d’un socialisme de gouvernement qui a depuis longtemps choisi son camp.
À ceux qui taxent indistinctement de « populisme » toute opposition à ces politiques qui creusent la misère sociale et font grossir les grandes fortunes, les auteurs renvoient le compliment : il est grand temps de faire la critique du « bourgeoisisme ». »


Contact

FSU 036 - INDRE

MAISON DES ASSOCIATIONS
34 ESPACE MENDES FRANCE
36000 CHATEAUROUX


Tél. : 02 54 60 09 96
Contact : fsu36 at fsu.fr
Site : fsu36.fsu.fr

CHSCT : chsct.fsu36@orange.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

30 mars 2017 - Donner un avenir à la Guyane !

Personne ne peut plus aujourd’hui ignorer la situation d’urgence sociale dans laquelle se trouve (...)